Saint Joseph

Appelée également "l'île du Silence", le camp de la Réclusion de Saint-Joseph était réellement le "Bagne du Bagne" dans lequel les condamnés les plus rebelles étaient transférés. 
  • Présentation
  • Débarquement

Saint-Joseph

Les 20 hectares de Saint-Joseph ont aujourd'hui un caractère sauvage, avec une nature exubérante qui tente de reprendre ses droits... Les bâtiments n’ont pas été restaurés, mais simplement dégagés de toute végétation envahissante, celle-ci endommageant fortement les murs. Malgré cela, Saint-Joseph est une île au caractère très contrasté : elle est émouvante de part son passé qui fait "froid dans le dos", et paradisiaque avec sa plage de coquillages. C'est sur cette unique plage des Iles du Salut, que vous pourrez, après vous être baignés, installer votre hamac entre 2 cocotiers pour une petite sieste à l’ombre, face à l’Atlantique et bercé par l’alizé du grand large.

Saint-Joseph

Le voilier La Hulotte vous débarquera sur le plan incliné (1) , seul débarcadère de l’Ile. Un chemin fait le tour de l’ile, un autre la partage en deux par son sommet sur lequel se trouve le Camp de la Réclusion. Vous y accèderez par un grand escalier en prenant le chemin de droite en partant du débarcadère. Vous pénétrerez dans ce camp par le dortoir (10), immense salle dans laquelle les prisonniers étaient enchaînés par les pieds, puis vous vous dirigerez vers les cellules de la réclusion (6 et 7). Les cellules sont fermées en haut par des barreaux, les bagnards étant surveillés par les gardiens depuis un chemin de ronde les surplombant. Les condamnés étaient soumis aux travaux forcés 10 heures par jour, une promenade quotidienne leur étant permise dans l’enceinte du camp, de part et d’autre de la rangée de cellules. Ils ne pouvaient communiquer entre eux sous peine de punition, d'où le nom "d'île du Silence". En bout de rangées, quelques cellules sont totalement obscures : les condamnés les plus rebelles y étaient enfermés dans le noir absolu, parfois pendant plusieurs années. En sortant de cette enceinte, vous dépasserez des logements réservés aux familles (5), puis vous arriverez sur la plage de coquillages (8) où une baignade s’impose ! Un cimetière (9) domine cette plage, longé par le chemin qui vous ramenera à l’embarcadère où se trouvent des maisons de gardiens (11) , aujourd'hui réhabilitées en campement de repos pour la Légion étrangère.

By Dakotacom Agency 2018