L'Île Royale

C’est l’ile principale de l’archipel avec ses 28 hectares. C’est là qu’était installée l’administration pénitentiaire et le Commandement du bagne des Iles. 
  • Présentation
  • Votre balade sur l'île Royale ?

Île Royale

Les anciens bâtiments du bagne ont été pour la plupart réhabilités : vous pourrez découvrir et visiter l’ancienne maison du Commandant (transformée aujourd'hui en Musée), l’Eglise, les cellules disciplinaires, etc. Vous verrez également certains bâtiments restés en l’état ou en voie de restauration : l’hôpital et l’asile en font partie. D'autres bâtiments ont aujourd'hui une vocation touristique : les anciennes maisons des surveillants se sont transformées en lieu de villégiature, et le mess des Officiers est maintenant l’Auberge de l’Ile Royale. Vous pourrez également croiser sur votre chemin les nombreux animaux qui vivent sur l'île en totale liberté : agoutis (petits rongeurs à l'arrière-train roux vif), singes saïmiris et capucins bruns, paons, faisans, aras, iguanes, etc. Afin de préserver l'équilibre de cette faune peu farouche, il est cependant déconseillé de la nourrir... N'oubliez pas non plus d'observer la mer, où vous pourrez avoir la chance de voir des tortues marines venir respirer en surface ! Quant à la flore, elle est luxuriante. Royale est l'île la plus fleurie. Admirerez les différentes variétés d’hibiscus, les massifs de bougainvilliers, les frangipaniers à l’odeur délicieuse, les héliconias et bien sûr... les nombreux cocotiers.

Île Royale

Nous vous débarquons sur le ponton, au niveau du débarcadère (1) de la baie des Cocotiers. En empruntant le chemin de gauche, après une petite montée et quelques escaliers, vous atteindrez le Musée (3) , dont la visite vous remémorera les principales étapes du bagne. En prenant l’allée en pierre derrière ce Musée, vous arriverez sur le "plateau" où se trouvent le complexe hôtelier, installé dans l’ancienne Salle d’honneur des officiers (17) ainsi que dans les anciens logements des gardiens et de leurs familles (6) situés après la réserve d’eau douce (16). Après avoir dépassé ces bâtiments, et tout en longeant la réserve d'eau, vous découvrirez le quartier disciplinaire (14) dont certaines cellules ont été dernièrement restaurées. Poursuivant votre chemin en longeant le camp d'internement (12), vous arriverez à l’ancien hôpital militaire (9). A droite de ce dernier, se trouve le sémaphore (11) qui permettait de communiquer avec la Tour Dreyfus située sur le continent à la pointe des Roches (Kourou). De l'hôpital, vous pouvez choisir d'emprunter le sentier permettant d'atteindre le cimetière des enfants (10), ou de poursuivre votre balade sur le plateau à l'abri d'arbres majestueux en direction de l'église (7) qui (quand elle est ouverte), vous dévoilera les peintures de certains bagnards tels que LAGRANGE dit "FLAG". Vous longerez ensuite d'anciens logements réhabilités, mis aujourd'hui à la disposition d’administrations. Redescendant du plateau en direction de l'anse Legoff qui fait face à l’ile du Diable, vous pourrez vous baigner le long de la digue ou, si la marée est haute, dans la piscine des bagnards (18). Enfin, sur votre chemin de retour pour rejoindre l’embarcadère, vous atteindrez le treuil d'attache du cable qui permettait d'approvisionner l'île du Diable (19), les abattoirs (21), la porcherie (22) puis l’ancienne forge (23).

By Dakotacom Agency 2018