L'Île du Diable

  • Île du Diable

Le débarquement sur l'île du Diable n'est pas autorisé au public.

Avec ses 14 hectares de superficie, l'île du Diable est la plus petite de l'archipel. C’est sur le Diable qu'étaient déportés les prisonniers politiques dont le plus célèbre est Albert DREYFUS. Alors que lui était enfermé dans une maison isolée par un mur, les autres prisonniers étaient en liberté surveillée. Ils vivaient dans des maisonnettes individuelles, se faisant eux-mêmes leur cuisine, pouvant cultiver un lopin de terre et avoir quelques animaux tels que des poules ou des porcs. Comme autrefois les alentours des Iles étaient infestés de requins attirés par la présence de l’abattoir sur l’île Royale, ainsi qu'à cause des forts courants existants dans la passe des Grenadines, l’accès sur cette île était extrêmement difficile. Il a donc été tendu un câble entre Royale et le Diable, sur lequel circulait une nacelle pouvant accueillir 1 à 2 personnes, de la nourriture, ainsi le courrier très attendu par les prisonniers.

By Dakotacom Agency 2018